• LLL:fileadmin/templates/jugendsession.ch/Resources/Private/Language/fr.locallang.xlf
  • Chercher
  • Media
  • Contact

Les candidats au Prix Jeunesse 2018 sont connus

Pour la première fois dans l’histoire de la Session des jeunes, cette année les nominées au Prix Jeunesse ne sont pas trois personnes, mais trois organisations.

Milchjugend, la première organisation nominée, est la plus grande organisation de jeunesse pour les jeunes lesbiennes, gays, bi, trans et asexuel-le-s. Milchjugend suit de nombreux projets personnels, comme une soirée bar hebdomadaire (Milchbar), des soirées (Molke 7), l’organisation d’une pride jeunesse avec des organisations de Suisse alémanique et plusieurs espaces d’échange et de découverte de soi pour les jeunes qui ne souhaitent pas s’identifier dans les concepts hétéronormatifs de genre, de sexualité et de relation.

Sous la devise « l’intégration par la formation », beraber, la deuxième organisation nommée, soutient depuis 10 ans les enfants et les jeunes issu-e-s de l’immigration. L’association se compose d’étudiantes et d’étudiants avec des origines étrangères qui étudient / ont étudié à l’Université de Bâle. Ils/elles peuvent ainsi donner aux enfants et aux jeunes des conseils issus de leur propre expérience et répondre aux questions sociales concernant le passage à l’âge adulte. Beraber propose aussi des cours de rattrapage pour soutenir les jeunes qui rencontrent des difficultés scolaires.

La troisième « organisation » nominée est le projet Ciné-Civic. Il s’agit d’un projet intercantonal qui est géré par les chancelleries des cantons de Genève, Fribourg, Vaud, Neuchâtel, Valais, Jura et Berne. L’objectif de ce projet est de susciter de manière créative l’intérêt politique des enfants et des jeunes de 10 à 25 ans, afin de les motiver à participer aux votations et aux élections. Les enfants et les jeunes conçoivent des panneaux et tournent des films sur la politique. Les meilleures réalisations sont toujours récompensées par des prix.

Avec ces trois candidates, la Session des jeunes montre qu’il n’y a pas que des personnes, mais aussi des organisations, des associations et des projets qui s’engagent pour les intérêts et les désirs de la jeunesse. Qui gagnera le prix cette année ? Ce sont les participant-e-s de la Session des jeunes qui trancheront.