• LLL:fileadmin/templates/jugendsession.ch/Resources/Private/Language/fr.locallang.xlf
  • Chercher
  • Media
  • Contact

Média

La Session des jeunes demande des mesures de prévention contre le suicide des jeunes LGBT+

Des mesures fédérales pour lutter contre le suicide des LGBT+ et une obligation aux entreprises de commerce de détail de réduire de 15% les emballages de leurs propres produits ¬– ce sont les principales pétitions de la 27e Session fédérale des jeunes. Une fois de plus, les jeunes participant-e-s ont montré leur volonté et leur capacité de participer afin de vivre la citoyenneté.

 

 

Des mesures fédérales pour lutter contre le suicide des LGBT+  et une obligation aux entreprises de commerce de détail de réduire de 15% les emballages de leurs propres produits ¬–  ce sont les principales pétitions de la 27e Session fédérale des jeunes. Une fois de plus, les jeunes participant-e-s ont montré leur volonté et leur capacité de participer afin de vivre la citoyenneté.

La 27e édition de la Session des jeunes s’est terminée ce dimanche par l’assemblée plénière dans la salle du Conseil national. Celle-ci fut ouverte samedi par un discours du Conseiller fédéral tessinois Ignazio Cassis qui a souligné l’importance de la diversité linguistique de la Suisse et de sa culture du débat : « Le débat, c’est la démocratie ! » a-t-il répété à plusieurs reprises. Le Prix jeunesse récompensant chaque année l’engagement pour la jeunesse d’une personnalité ou d’une organisation a été remis à CinéCivic, une initiative des Cantons romands, qui permet aux jeunes de créer des films et des affiches pour promouvoir la participation politique.

Contre la discrimination des jeunes LGBT et les déchets d’emballage

Après 4 jours de travail intensif, de discussions avec des experts et d’échanges avec des politiciens, les groupes de travail se sont retrouvés dimanche au Palais fédéral. Au programme, discussions et votes sur les revendications proposées. Les jeunes se sont prononcés contre la discrimination des jeunes LGBT : une première pétition propose la création d’un réseau pour réduire le taux très élevé des suicides des jeunes LGBT qui a été accepté avec 181 voix et 3 refus. Une deuxième pétition demandant le retrait de toute indication de sexe dans les registres civils a été refusé par 67 voix contre 89. La pétition qui voudrait imposer aux entreprises ayant plus de 1000 employés de baisser leur utilisation de plastique de 15% a été également accepté : elle laissera la liberté aux entreprises de décider elles-mêmes de quelle manière atteindre l’objectif dans les 10 ans après l’entrée en vigueur de la loi.

De plus, la Session fédérale des jeunes a voté deux pétitions pour obtenir plus de transparence des mutinationales. La première exige que les entreprises exerçant des activités dans des domaines à risques auraient l’obligation de divulguer toutes leurs relations commerciales. La deuxième pétition demande la création d’un système de notation des entreprises en fonction de critères environnementaux et sociaux. Ces deux revendications jettent la base d’une gouvernance responsable des entreprises.

Les pétitions ont été remises au Président du Conseil national Dominique de Buman. La Session fédérale des jeunes continue son important travail de lobbying afin qu’elles soient entendues. C’est avec des étoiles dans les yeux que les participants ont quitté le Palais Fédéral : avec leur engagement, ils ont donné un nouveau visage à la politique, plein de fraîcheur et d’ambitions !

Les participants ont montré pendant 4 jours leur intérêt pour des sujets d’actualités, et ont proposé des idées créatives, ambitieuses et visionnaires. Depuis 1991, la Session des jeunes est un exemple de Citoyenneté : elle promeut la participation des jeunes par des processus de concertation, de co-construction et de codécision.
 
Vous trouvez toutes les pétitions ici


Photo: Samuel Letsch/Tink.ch

Galerie photo

<Juse 2018