• LLL:fileadmin/templates/jugendsession.ch/Resources/Private/Language/fr.locallang.xlf
  • Chercher
  • Media
  • Contact

2012

Un des thèmes principaux de la Session des jeunes 2012 a été la mondialisation : « C’est la première génération pour laquelle non seulement Internet, mais la mondialisation aussi constituent la norme. Ils ne peuvent faire autrement qu’être politiques : ils doivent comprendre ce qu’implique la croissance économique de l’Inde, comment fonctionne la Chine, quels sont les changements aux USA », commente le conseiller fédéral Berset.

Les jeunes réitérèrent leur demande pour plus de transparence dans le financement politique, surtout de la part d’entreprises multinationales, et des « mécanismes de contrôle des entreprises multinationales dont le siège principal se trouve en Suisse concernant la Convention européenne des droits de l’Homme ».

Peu après le durcissement du concordat sur le hooliganisme 2012, la Session des jeunes s’est penchée sur le thème de la violence des supporters. Contrairement aux directeurs/-trices des départements cantonaux de justice et police, ils/elles arrivèrent à la conclusion que l’utilisation d'objets pyrotechniques ne constitue pas un « comportement violent » et proposèrent un projet pilote afin de contrôler les « pyromanes » et de les responsabiliser.

La présence des partenaires, jugée trop importante par certain-e-s participant-e-s, alimenta également les discours. Ceux-ci n’étaient pas représentés que par des logos et des produits, mais ils participaient parfois au contenu des discussion. Personne ne souhaitant que la Session des jeunes ne se transforme en événement promotionnel, la direction du projet décida d’imposer plus de retenue à l’avenir.