• LLL:fileadmin/templates/jugendsession.ch/Resources/Private/Language/fr.locallang.xlf
  • Chercher
  • Media
  • Contact

2008

En 2008, en plus de la traditionnelle Session fédérale des jeunes, se tinrent à l’occasion des sessions d’été et d’automne du Parlement une journée de session supplémentaire. L’idée de ces « petites » sessions avait déjà été appliquées en hiver 2007. L’objectif de ce projet pilote était de rapprocher la voix des jeunes à la politique réelle et d’augmenter la visibilité de la Session dans l’agenda politique.

La réouverture des bâtiments parlementaires eut lieu en même temps que la Session fédérale des jeunes. Dimanche, le public intéressé put donc suivre les débats de 200 jeunes intéressé-e-s par la politique dans la salle du Conseil national. Les thèmes portèrent sur l’égalité salariale, le harcèlement sur internet, la neutralité, la recherche sur l’être humain et la consommation d’alcool.

En 2008, la Session des jeunes demanda à la Confédération d’« instaurer l’obligation légale pour les partis politiques et les comités de votation de rendre publiques leurs sources de financement, et plus particulièrement de faire connaître les dons versés par des personnes morales ».  Lancée en 2016, l’« initiative sur la transparence » revendique les mêmes choses que la pétitions de huit ans plus tôt, raison pour laquelle la Session des jeunes la soutient.