• LLL:fileadmin/templates/jugendsession.ch/Resources/Private/Language/fr.locallang.xlf
  • Chercher
  • Media
  • Contact

Histoire

2017

Renouveler et consolider, voilà les mots d’ordre de l’année 2017. Après une année anniversaire riche en nouveauté, l’année 2017 souhaitait consolider ses nouveaux acquis.

En savoir plus

2016

En 2016, la Session fédérale des jeunes fêtait ses 25 ans. A cette occasion, des bénévoles de la Session des jeunes ont tourné un film avec la réalisatrice Morena la Barba. L’anniversaire a également été célébré avec une exposition sur l’histoire, un quiz et un gâteau d’anniversaire.

En savoir plus

2015

En 2015, la Session des jeunes franchit une étape concrète pour le développement durable : grâce à la collaboration avec « Squeasy », l’utilisation de bouteilles en PET est pratiquement réduite à zéro !

En savoir plus

2014

Les questions écologiques acquièrent toujours plus d’importance pour les participant-e-s de la Session des jeunes. En 2014 aussi, ils/elles adoptèrent deux pétitions contre le gaspillage alimentaire.

En savoir plus

2013

Après deux ans pendant lesquels la Session des jeunes, scindée, se déroulait dans plusieurs villes de Suisse, cette année les 200 jeunes se réunirent pour la première fois pendant quatre jours à Berne.

En savoir plus

2012

Peu après le durcissement du concordat sur le hooliganisme 2012, la Session des jeunes se penche sur le thème de la violence des supporters et conclut que l’utilisation d’objets pyrotechniques ne constitue pas un « comportement violent ».

En savoir plus

2011

Pour les 20 ans de la Session des jeunes, un PolitBuskers est organisé : de jeunes politicien-ne-s ont l’occasion de se mesurer dans des débats et des tables rondes sur trois scènes dans la ville.

En savoir plus

2010

Du jamais vu : pour la première fois en 2010, une revendication fut adoptée au plénum sans voix contraire. Les requérant-e-s d’asile mineur-e-s non accompagné-e-s devraient être privilégié-e-s par une accélération des procédures sans que la qualité en pâtisse.

En savoir plus

2009

Peu après le casting suisse « MusicStar », un casting politique se tint à Berne sous la devise « PolitStars ». Les jeunes montrèrent moins d’entrain au moment d’applaudir pour les pétitions : pour la première fois, l’assemblée plénière rejeta plus de pétitions qu’elle n’en adopta.

En savoir plus

2008

En 2008, en plus de la traditionnelle Session fédérale des jeunes, se tinrent à l’occasion des sessions d’été et d’automne du Parlement une journée de session supplémentaire. Le Prix Jeunesse voit le jour à cette occasion.

En savoir plus

2007

Etant donné que la restructuration du Palais fédéral traînait en longueur, la salle du Conseil national ne fut disponible que le dimanche. Les jeunes tinrent spontanément leurs débats du samedi sur la Place fédérale.

En savoir plus

2006

En 2006, la Session des jeunes doit se déplacer dans les Grisons : à cause des travaux de rénovation au Palais fédéral, la Session des jeunes est organisée à Laax, parallèlement aux deux chambres fédérales.

En savoir plus

2005

En 2005, le thème « Terrorisme et médias » garantit des discussions animées. Egalement controversées, certaines revendications de la Session des jeunes telles que la suppression de l’armée et la constitution d’une protection civile efficace.

En savoir plus

2004

« HEALTHvetia ». Il s’agissait de la devise de la Session des jeunes 2004, dans le cadre de laquelle les jeunes demandèrent une plus grande participation à la politique de la santé internationale.

En savoir plus

2003

Les nombreux piercings des jeunes posent de nouveaux défis les détecteurs de métaux du contrôle de sécurité au Palais fédéral. La conseillère fédérale Ruth Metzler rend visite à plusieurs groupes de travail.

En savoir plus

2002

Trois membres du Conseil fédéral participèrent à la onzième Session des jeunes. En 2002, le concept « JuSe Direct » est testé pour la première fois et se révèle être un succès.

En savoir plus

2001

Dix ans après la première édition de la Session des jeunes, le thème principal concernait de nouveau l’adhésion de la Suisse à une organisation supranationale. Une table ronde avec Ulrich Schlüer, Christine Beerli et Joseph Deiss donna lieu à de vifs débats.

En savoir plus

2000

Face à l’impact jusque-là faible des pétitions et résolutions, les jeunes décidèrent de créer un nouvel organe : le Forum. Le même mois, le Forum exerçait déjà son premier engagement spectaculaire.

En savoir plus

1999

En 1999, conformément à la devise « communication », la Session des jeunes fut transmise pour la première fois en direct sur Internet. Le Conseil fédéral fut en outre sollicité pour créer une plateforme d’information sur Internet afin que les jeunes puissent s’informer sur le système politique.

En savoir plus

1998

Le thème central de la septième Session des jeunes fut la « solidarité ». Dès le discours d’ouverture, la conseillère fédérale Ruth Dreifuss exhortait les présent-e-s à « laisser la porte ouverte aux minorités, aux étrangers/-ères et aux personnes sans emploi ».

En savoir plus

1997

En 1997, le concept de la Session des jeunes est élargi et pour la première fois, des sessions régionales sont organisées dans six villes suisses. Une fois de plus, les jeunes demandèrent à une large majorité d’adhérer à l’UE.

En savoir plus

1996

Sous le thème « Jeunesse toxicomane ? », les jeunes demandèrent la légalisation des produits du cannabis et un renforcement de la prévention. A l’origine de la consommation de drogues, les jeunes identifient un manque de sécurité et d’intégration dans « l’actuelle méritocratie et société de consommation ».

En savoir plus

1995

« Je suis épaté par la spontanéité, les revendications réalistes et les compétences impressionnantes des jeunes. Leur argumentation m’a aussi marqué, même s’ils sont devenus plus terre-à-terre que les jeunes des années 70, ils n’ont pas perdu leur idéalisme. », dit le Conseiller fédéral Arnold Koller lors d’une interview. Parallèlement à l’adhésion à l’UE, la Session des jeunes exigeait aussi le droit de vote pour les étrangères et étrangers résident-e-s.

En savoir plus

1994

Avec le thème « Jeunesse et climat – plus que des mots... », la Session des jeunes reçut de l’OFEFP (aujourd’hui OFEV) 30 000 CHF pour soutenir des projets concrets de protection de l’environnement. Citons parmi ceux-ci un projet de reboisement au Costa Rica.

En savoir plus

1993

Bien qu’initialement conçu comme un événement unique, une deuxième édition de la Session des jeunes se tint le 4 décembre 1993. Forte de 6000 signatures, la revendication centrale remise au Parlement demandait la création d’un parlement des jeunes permanent.

En savoir plus

1991

A l’occasion des 700 ans de la Confédération suisse, la Session des jeunes s’est tenue pour la première fois en septembre 1991. Le point d’orgue : la discussion avec le président de la Confédération de l’époque, Flavio Cotti.

En savoir plus